Archives de catégorie : Numéro 3

CinéCouple N°3

La rencontre amoureuse est un des sujets de prédilection du cinéma. Le temps limité du film impose, pour qui veut rentrer plus vite dans le vif du sujet, de faire rapidement tomber amoureux ceux qui viennent de se rencontrer, car ce qui nous intéresse véritablement est ce que le couple va faire de cet amour naissant ou comment les autres vont l’accueillir. Tomber amoureux dès la ou les premières rencontres avec l’autre est ainsi le plus courant au cinéma, on peut même parfois parler d’amour dès le premier regard. Cette façon bien particulière de tomber amoureux peut être au cinéma l’occasion de nous interroger sur ce qu’est le sentiment amoureux, ou à l’inverse de mettre de côté cette question, pour mieux nous demander ce que nous décidons de faire de cet amour présenté comme une évidence et qui s’impose à nous. Que le coup de foudre soit sous-entendu ou souligné par sa mise en scène, il en est donc souvent question.

Tomber amoureux de cette façon est tellement plus spectaculaire et plus intense émotionnellement, que les cinéastes ne pouvaient que se l’approprier, ils en ont même fait, comme nous l’expliquent N. T. Binh et Francis Bordat dans l’article qui ouvre ce numéro : « la façon normale de tomber amoureux », mais aussi « une figure très stéréotypée ». Une figure courante donc, mais malgré tout moins présente dans les genres comiques ; Emmanuel Dreux et Toufic El-Khoury se sont penchés sur cette particularité et sur ceux qui y font exception. Les deux articles qui clôturent ce numéro abordent, quant à eux, un cinéaste et un genre bien plus habitués au coup de foudre.

Pour télécharger CinéCouple N°3 : CinéCoupleN°3

Pour citer ce numéro :

Catéora-Lemonnier Delphine (sous la direction de), CinéCouple n°3, mis en ligne le 6 décembre 2017, consulté le [date de consultation du document].
URL : https://cinecouple.hypotheses.org/category/numero-3

ISSN 2497-1790